Ecolabel

Un écolabel distingue les hébergements touristiques soucieux de l’environnement. Il s’agit de la certification qui atteste que les services proposés au sein d’un établissement n’altèrent pas l’équilibre de la nature. En d’autres termes, les locations et les services disponibles sont conformes aux normes de qualité exigées sur le plan écologique. Ce type d’établissement permet donc de disposer d’une location de vacances et de profiter de services ayant peu des impacts environnement. Seuls les campings et gîtes qui adoptent de réelles démarches écologiques peuvent bénéficier d’un écolabel. Ils sont bien sûr soumis à des révisions régulières dans le but d’assurer et de maintenir la qualité de leurs services du point de vue environnemental.

Ecolabel Européen pour un tourisme responsable

Les vacances permettent à chacun de découvrir la nature. Mais faire du tourisme écoresponsable, c’est une manière plus engagée pour à la fois apprécier la diversité de l’environnement et protéger toute sa richesse. Les vacanciers en quête de vacances écologiques pourront se baser sur l’Ecolabel Européen pour choisir sa destination. Il est un gage de qualité en ce qui concerne la qualité de l’environnement et des services. Les hébergements touristiques bénéficiant de ce label intègrent notamment les approches écologiques tels la réduction de consommation en énergie, en eau ou encore la réduction de déchets dans leurs établissements. On peut dire que l’Ecolabel Européen est donc au service du tourisme vert et du développement durable.

Les engagements d’un camping éco labellisé

L’Ecolabel Européen a été créé en 2003 dans le but de démarquer les hébergements touristiques comme les campings, les gîtes, les maisons d’hôtes et autres qui s’engagent fermement dans la protection de l’environnement. Il est valable pour de nombreux établissements, pas seulement en France mais dans toute l’Europe. De plus en plus des campings se lancent d’ailleurs dans cette voie pour promouvoir le tourisme vert. Les principaux engagements de ces hébergements touristiques est de réduire au minimum la consommation en eau et en énergie, et ‘éventuellement utiliser des sources d’énergie renouvelable. Ils adoptent aussi une politique de réduction de déchets, en sensibilisant les vacanciers. Et bien sûr, ils doivent utiliser des produits moins dangereux pour préserver l’environnement. Pour pouvoir obtenir ce label, les hébergements touristiques doivent néanmoins répondre aux critères mentionnés dans les cahiers de charge communs à tous les pays de l’Union Européenne. La contribution à la protection et à l’amélioration de l’environnement local étant les paramètres les plus importants.